Universités d’entreprise, nouvelle concurrence pour les business schools ?

Universités d’entreprise, nouvelle concurrence pour les business school

 

Les universités d’entreprise investissent de manière très innovante le champ de la formation et de la pédagogie. C’est une question à laquelle je suis très sensible comme directeur d’une grande école et initiateur d’une dynamique de réflexion et d’expérimentation autour de l’école du futur.

J’ai invité sur mon blog, Denis CRISTOL*, co-auteur avec Eric Mellet, d’un ouvrage très intéressant sur ce thème, « Développer une université d’entreprise : créer un levier de business development ». Pierre Morlière, Président du consortium quaternaire en a rédigé la préface et Pierre-Julien Dubost, Président d’honneur du Comité mondial pour les apprentissages tout au long de la vie  en a rédigé la postface.

Comme le décrit cet ouvrage, les universités d’entreprise sont devenues « des leviers de business development et des outils de métamorphose des entreprises ». Mais comment fonctionnent-elles ? Avec quelles logiques ? Sont-elles complémentaires ou concurrentes de nos formations ?

*Denis CRISTOL, est l’ancien directeur de l’executive education de Novancia (une école de Passerelle), actuellement directeur de l’ingénierie et des dispositifs de formation du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale).

Jean-François FIORINA : pourquoi cette idée d’écrire un livre sur les universités d’entreprise ?

Denis CRISTOL : Cet ouvrage est né d’une rencontre avec Eric Mellet, directeur de la L’Oréal Sales Academy qui a conçu cette université dans laquelle j’ai passé une semaine d’observation. J’ai été fasciné par le processus de développement des compétences des managers des ventes produits professionnels. Du coup, j’ai voulu rendre compte de cette expérience et voir si ces pratiques étaient singulières ou s’il y avait d’autres choses à découvrir.

Qu’est-ce qui vous a interpellé ?

Il y avait des managers d’une grande diversité (Etats-Unis, Brésil, Chine…). J’ai été surpris par l’humanité qui se construisait entre ces gens, par rapport à un objet professionnel. Loin des clichés sur les universités entreprises comme lieux de bourrage de mou, d’alignement stratégique ou de diffusion d’une pensée unique pour tout le monde

Cette dynamique faite de diversité, de projets personnels et de pédagogie innovante dépassait de loin les effets d’une simple formation. J’ai voulu vérifier s’il y avait des pratiques similaires dans d’autres universités d’entreprises comme chez Safran, Renault, etc.  J’ai donc pris mon bâton de pèlerin et j’en ai visité une trentaine en observant la façon dont elles évoluaient, et surtout comment elles s’occupaient de leurs commerciaux. Car souvent on reproche aux universités d’entreprise de ne se préoccuper que des top managers.

Vous avez confirmé votre hypothèse ?

Oui, j’ai pu observer beaucoup d’intelligence et de pratiques de formations qui comprennent des visées stratégiques, des projets de transformation et d’implication des personnes.

Ce sont des lieux de métamorphose plus que de changements des pratiques. Il y a de fortes dimensions relationnelles par le mélange des publics, des technologiques (création de e-universités) ou d’exposition des managers à des univers inconnus. L’objectif est de provoquer des découvertes, des chocs personnels pas seulement en tant que professionnels.

Considérez-vous que ce sont des lieux d’innovation pédagogique encore plus que dans nos écoles ?

C’est une visée qui est donnée. Il y a effectivement une dimension ..

Lire la suite : http://edu-sup.com/index.php/actualites/view/475

Publicités

A propos Edus

plateforme en ligne offrant une base gigantesque de données sur les formations et les universités en France
Cet article a été publié dans actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s